Les meilleures jumelles

Comment choisir ses Jumelles ? Guide d’achat 2023.

Bienvenue sur notre page de conseils sur les jumelles ! Il existe des milliers d’appareils différents et de nombreux fabricants. Dans ces conditions, il n’est pas facile de trouver les jumelles qui vous conviennent. Notre objectif est donc de vous faciliter la décision d’achat et de vous aider à trouver les bonnes jumelles.

Nous vous présentons ici toutes nos recommandons. Nous avons également réuni pour vous des informations générales détaillées sur tous les aspects de jumelles, dont il faut absolument tenir compte lors de l’achat. Vous trouverez également chez nous des articles informatifs sur les différents domaines d’utilisation et fonctions des jumelles.

image de jumelles

L’essentiel en bref

  • Les jumelles sont disponibles en différentes tailles, par exemple 10×25, 8×42, 10×50. Le chiffre à l’avant indique le grossissement et le chiffre à l’arrière le diamètre de l’objectif en millimètres.
  • Plus le diamètre de l’objectif est petit, plus les jumelles sont compactes. Plus le diamètre de l’objectif est grand, plus la lumière est captée.
  • Pour peu d’argent, on peut déjà obtenir de très bonnes paire pour l’observation de la nature, les voyages ou les activités de loisirs. En revanche, les jumelles professionnelles avec une optique de pointe peuvent coûter un bon montant à quatre chiffres.
  • Pour les porteurs de lunettes, il existe des jumelles avec des œilletons rabattables ou rotatifs, ainsi qu’une compensation dioptrique intégrée, de sorte que même avec des lunettes, il n’y a pas d’inconvénient.

Test des jumelles – Les meilleures recommandations de la rédaction

Grossissement
Diamètre de l’objectif
Type de construction
Pupille de sortie
 <span class="has-inline-color has-main-color"><strong>Eschenbach Optique Arena D+ 10×50</strong> </span>
Eschenbach Optique Arena D+ 10×50
Voir le prix
Grossissement
10
Diamètre de l’objectif
50mm
Type de construction
en toit
Pupille de sortie
5mm

Eschenbach est un fabricant de jumelles renommé qui jouit d’une grande réputation sur ce marché. Les produits d’Eschenbach se distinguent par un rapport qualité-prix imbattable et une qualité de pointe. Les jumelles Arena D+ arrivent chez vous dans la taille 10×50 pour un prix absolument exceptionnel. 

La taille 10×50 convient le mieux à tous ceux qui ont besoin de jumelles solides et fiables, même dans des conditions de faible luminosité. Cette paire est particulièrement adaptée aux forêts sombres. Les Arena D+ sont également un excellent choix à un prix abordable pour les jeunes chasseurs, les observateurs de la nature ou les amateurs d’activités de plein air. 

Elles marquent des points avant tout par leur construction élégante, très compacte et robuste pour leur taille. Une grande qualité d’image et une excellente luminosité. Le grossissement de 10x permet des observations détaillées à une distance sûre !

Avantages
  • Un rapport qualité-prix génial
  • Puissance lumineuse, robustesse et construction compacte
  • Idéales pour la forêt, l’observation de la nature et l’extérieur
  • Grossissement 10x pour des observations à grande distance
  • Parfaites pour les débutants
Inconvénients
  • Un peu trop grandes pour les longues randonnées (172 x 146 x 60 mm pour 740 g)

Grossissement
Diamètre de l’objectif
Fast-Close-Focus
Pupille de sortie
 <span class="has-inline-color has-main-color"><strong> <strong>Steiner Skyhawk 4.0 10×42</strong> </strong> </span>
Steiner Skyhawk 4.0 10×42
Voir le prix
Grossissement
10
Diamètre de l’objectif
42mm
Fast-Close-Focus
Pupille de sortie
4,2mm

Avec les nouvelles Skyhawk 4.0 10×42, Steiner nous offre d’excellentes jumelles polyvalentes, plus qu’idéales pour l’observation des oiseaux, de la nature ou pour les loisirs. 

Du point de vue des spécifications, ce modèle a beaucoup à offrir. Les Skyhawk sont ainsi présentées dans un boîtier en Makrolon extrêmement robuste en polycarbonate, étanche jusqu’à 3 m et rempli d’azote pour éviter la formation de buée sur l’optique interne. Elles sont également équipées de l’optique à haut contraste de Steiner, qui permet d’obtenir des images extrêmement nettes et détaillées. La mise au point s’effectue à l’aide de la fonction Fast-Close-Focus, qui permet une mise au point rapide d’un simple mouvement du doigt. 

En plus de la variante 10×42, les jumelles existent également en variante 8×42, pour tous ceux qui s’en sortent mieux avec un grossissement de 8x. Ceux qui souhaitent des appareils encore plus compactes, pour avoir de bonnes paires pour les randonnées ou les voyages, peuvent opter pour la variante 8×32 ou 10×32. 

Avantages
  • Étanche jusqu’à 3 m et optique antibuée
  • Images excellentes et très nettes grâce à l’optique à haut contraste
  • Maniement simple, idéal également pour les porteurs de lunettes
  • Boîtier robuste en polycarbonate, plage de fonctionnement de -20 à 70°C
  • Système Distance-Control pour un préréglage des distances
  • Mise au point extrêmement facile grâce au Fast-Close-Focus

Steiner Safari Ultrasharp 10×26

Grossissement
Diamètre de l’objectif
Fast-Close-Focus
Pupille de sortie
 <span class="has-inline-color has-main-color"><strong>Steiner Safari Ultrasharp 10×26</strong> </span>
Steiner Safari Ultrasharp 10×26
Voir le prix
Grossissement
10
Diamètre de l’objectif
26mm
Fast-Close-Focus
Pupille de sortie
2,6mm

Les Safari Ultrasharp 10×26 de la maison Steiner sont également des jumelles très appréciées et de bonne qualité. Tout comme le Majesty Forest, l’Ultrasharp possède des dimensions très compactes, ce qui en fait un compagnon idéal à emporter partout avec soi. L’optique est presque conçue pour une performance maximale, ce qui permet d’obtenir des images très nettes qui valent la peine d’être admirées.

Les dimensions compactes, le poids léger et le grossissement 10x les rendent particulièrement intéressantes pour les randonnées ou différentes utilisations en plein air. Les Safari Ultrasharp sont également un compagnon idéal que l’on aimerait toujours avoir dans sa poche, non seulement pour les randonnées, mais aussi pour les promenades en famille ou avec son chien.

Avantages
  • Optique à haut contraste pour des images claires et contrastées et un rendu naturel des couleurs.
  • Extrêmement robuste et résistant à l’eau
  • Fast-Close-Focus
  • Très compact – idéal à emporter partout
  • Bon prix

Jumelles Olympus 8-16×40 Zoom

Grossissement
Diamètre de l’objectif
Type de construction
Pupille de sortie
<strong><span class="has-inline-color has-main-color">Olympus 8-16×40 Zoom</span></strong>
Olympus 8-16×40 Zoom
Voir le prix
Grossissement
8-16
Diamètre de l’objectif
40mm
Type de construction
Porro
Pupille de sortie
5 – 2,5mm

Olympus est un fabricant de jumelles apprécié qui vend des produits haut de gamme à un prix vraiment attractif. Si l’on ne souhaite pas dépenser plusieurs centaines d’euros pour des jumelles, les modèles d’Olympus sont tout indiqués. Une qualité adaptée à un prix adapté, c’est ce qui fait le succès de ces modèles !

Contrairement à la plupart des autres paires, l’Olympus 8-16×40 ne possède pas de grossissement fixe, mais un zoom pratique qui permet de passer facilement d’un niveau à l’autre. Ainsi, on peut par exemple utiliser le grossissement 8x pour explorer une plus grande surface, si l’on a découvert quelque chose d’intéressant, on peut tout simplement zoomer jusqu’au grossissement 16x et observer l’objet en détail, très pratique !

Avantages
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Zoom de 8x à 16x
  • Bonne finition
  • Correction dioptrique
  • Images de qualité

Un aperçu des domaines d’utilisation d’une paire de jumelles

A ce stade, on pourrait proposer un nombre incroyable de modèles qui sont vraiment au top. La question de savoir quelles jumelles conviennent le mieux à chacun est toutefois très générale, car il existe différents modèles de pointe pour différents domaines d’utilisation. C’est pourquoi nous énumérons ici les différents domaines d’utilisation et mentionnons brièvement les avantages et les inconvénients de chacun. Si vous cliquez sur le lien correspondant au domaine d’utilisation, vous verrez apparaître une liste des meilleures recommandations et d’autres informations importantes.

  • Pour l’observation des oiseaux et de la nature
  • Pour les randonnées et les voyages
  • Jumelles polyvalentes
  • Pour la marine
  • Pour la chasse
  • Pour les observations astronomiques
  • Pour les enfants
  • Pour l’opéra et le théâtre
  • Autres jumelles spéciales

Jumelles pour l’observation des oiseaux et de la nature

jumelles pour l'observation des oiseaux

Si l’on souhaite acheter des jumelles pour l’observation des oiseaux, le modèle doit répondre à quelques critères importants. D’une part, une mise au point rapide et facile pour faire rapidement le point. D’autre part, il faut bien sûr que l’image soit fidèle aux couleurs et riche en détails pour que le plumage d’un oiseau puisse être reconnu dans toute sa splendeur. Le grossissement et la maniabilité jouent également un rôle important, les appareils les mieux adaptées étant celles de 8×42 ou 10×42.

Ce qui les distingue :

  • Un grossissement de 8 à 10 fois pour un diamètre d’objectif de 42 mm
  • Mise au point rapide
  • Fidélité des couleurs et bonne reproduction des détails

Jumelles pour les randonnées et les voyages

jumelles de randonnée

Pour les jumelles de randonnée, il faut surtout veiller à ce qu’elles soient compactes et légères. Les paires les plus performantes dans ce domaine sont celles de 8×25 ou 10×25, car elles sont plus compactes grâce à un diamètre d’objectif plus petit et peuvent être portées plus confortablement autour du cou.

Lors de randonnées, le temps n’est parfois pas optimal, c’est pourquoi les jumelles doivent présenter une certaine robustesse. Les bons modèles se distinguent par une résistance à l’eau et un remplissage d’azote qui empêche la formation de buée sur l’optique intérieure. Il est important que le boîtier soit robuste et doté d’un revêtement en caoutchouc afin d’offrir une bonne prise en main, même dans l’humidité ou avec des gants.

Ce qui les distingue :

  • Grossissement de 8 à 10 fois pour un diamètre d’objectif de 25 mm
  • Faible poids, très compact
  • Robustesse correspondante

Jumelles polyvalentes

Jumelles polyvalentes

Parmi le grand choix, il est bien sûr possible d’acheter des jumelles qui conviennent bien à presque tous les domaines d’utilisation et qui sont performantes. Sont par exemple considérées comme universelles les appareils avec un grossissement de 8 à 10 fois, pour un diamètre d’objectif d’environ 42 mm. Les jumelles universelles pèsent environ 500-800 g, selon le type précis de la paire.

Ce qui les caractérise :

  • Un grossissement de 8 à 10 fois.
  • Généralement un diamètre d’objectif de 42 mm.
  • Poids d’environ 500-800 g.
  • Large choix.

Jumelles marines

jumelles marine

Il est possible d’acheter des jumelles pour pratiquement tous les domaines, y compris bien sûr pour l’eau. Les jumelles marines sont les plus répandues. Les jumelles marines sont généralement dotées d’un grossissement de 7x et d’un objectif de 50 mm de diamètre. Ces valeurs permettent de grands champs de vision pour observer de vastes surfaces et une forte transmission de la lumière. Les appareils de ce type sont souvent équipées d’une boussole intégrée pour l’orientation et d’un réticule permettant de calculer et de déterminer les hauteurs et les distances.

Les jumelles marines sont généralement très robustes et il n’est pas rare qu’elles soient flottantes. Pour de nombreux modèles, il existe une sorte de ceinture de flottaison qui peut être placée autour d’elles, mais qui n’en limite en aucun cas l’utilisation,  ce qui est très pratique par exemple pour les navigations un peu plus gaies.

Ce qui les caractérise :

  • Grossissement 7x.
  • Diamètre de l’objectif de 50 mm.
  • Champs de vision élevés.
  • Bonne intensité lumineuse.
  • Résistant à l’eau et flottant.

Jumelles pour la chasse

jumelles de chasse

Si l’on souhaite acheter des jumelles pour la chasse, on se trouve ici aussi face à une très large gamme de produits. Il existe des paires spécialement conçues pour la chasse à l’approche, mais les jumelles polyvalentes conviennent aussi parfaitement à cet usage. Des paires pour la chasse en montagne, pour l’affût et bien plus encore.

L’important lors de l’achat de jumelles est une qualité d’image de premier ordre et une robustesse optimale pour la nature. Les jumelles de chasse pour l’affût doivent en outre être faciles à manipuler et permettre une mise au point rapide. L’intensité lumineuse et l’indice crépusculaire sont très importants pour ces appareils . Les paires avec un diamètre d’objectif de 50 ou 56 mm sont idéales pour l’affût, ces modèles sont particulièrement lumineux. Si l’on souhaite miser sur une qualité de pointe absolue lors de l’achat de jumelles, des fabricants comme Leica, Zeiss, Swarovski et autres proposent les meilleurs modèles. Les modèles de la série Zeiss Victory High-Transmission sont même considérés actuellement comme les jumelles les plus lumineuses et sont parfaites pour l’observation jusqu’au crépuscule.

Ce qui les distingue :

  • Il existe des modèles pour la chasse à l’approche, la chasse en montagne et l’affût.
  • Pour la chasse à l’approche, une bonne maniabilité est importante (par ex. 8×32 ou 8×42).
  • Les modèles pour l’affût doivent être très lumineux (p. ex. 8×56).
  • Le fabricant Zeiss propose les meilleures jumelles pour la chasse.

Jumelles d’astronomie

jumelles d'astronomie

Même chose pour l’astronomie, il est possible d’acheter de nombreuses jumelles fantastiques. Il n’est pas rare que les modèles destinés à ce domaine possèdent des grossissements de 15 à 30 fois, avec des diamètres d’objectif allant jusqu’à 100 mm. Avec de telles valeurs, on peut s’imaginer la taille de ces modèles. Le poids varie selon la taille entre 1,3 et 3 kg. Mais l’avantage par rapport à une longue-vue ou un télescope est surtout la maniabilité !

Pour ce type d’agrandissement, il est difficile de se passer d’un trépied. Tous les modèles possèdent un raccord supplémentaire pour trépied. Pour les observations astronomiques plus simples, les jumelles avec un grossissement de 10 fois et un diamètre d’objectif de 50 mm conviennent également.

Voici ce qui les caractérise :

  • Des grossissements de 15 à 30 fois.
  • Diamètre de l’objectif jusqu’à 1000 mm.
  • Poids de 1,3 à 3 kg.
  • Sont souvent utilisées avec un trépied.

Jumelles pour enfants

jumelles pour enfants

Dans le monde des jumelles, les enfants ont eux aussi accès à un grand choix de modèles optimaux pour découvrir la nature. Les jumelles pour enfants ne doivent en aucun cas être trop grandes ni trop difficiles à manier. Une bonne robustesse est également importante pour que l’enfant puisse en profiter longtemps.

Voici ce qui les caractérise :

  • Un poids de 200-300 g est en tout cas optimal.
  • Doivent être bien fabriquées et pas trop grandes.
  • Grand choix de modèles différents.

Jumelles d’opéra et de théâtre

jumelles de théâtre

Pour aller à l’opéra ou au théâtre, il existe de superbes jumelles spécialement conçues à cet effet. Souvent, les jumelles de théâtre ont un grossissement de 3 ou 4 fois et un petit diamètre d’objectif de 10-27 mm. Elles sont donc extrêmement maniables, légères et compactes. Souvent, les paires de théâtre pèsent même moins de 200 g, ce qui permet de les tenir longtemps et agréablement. On les reconnaît rapidement à leur construction galiléenne.

Ce qui les caractérise :

  • Un grossissement de 3 à 4 fois.
  • Petit diamètre d’objectif de 10-27 mm
  • Souvent moins de 200 g
  • Extrêmement compacts et maniables.

Autres jumelles spéciales

Il existe aussi d’autre type de jumelles que nous avons classé par fonction ici.

Jumelles avec télémètre

Il peut être extrêmement pratique de pouvoir mesurer la distance avec des jumelles pour une multitude d’activités. Il existe à cet effet des jumelles avec un réticule intégré, pour lesquelles il faut calculer soi-même la distance, ou des modèles avec un télémètre laser, qui résout tout cela très facilement en appuyant sur un bouton. Les modèles avec réticule sont plutôt préférés sur les plans d’eau, car la technique peut rapidement être mise en danger en cas d’humidité.

Les jumelles avec télémètre laser sont toutefois idéales pour la chasse, pour mesurer la distance au gibier ou pour d’autres activités de plein air. Les appareils de ce type sont même souvent utilisées pour le golf.

Voici ce qui les caractérise :

  • On distingue les télémètres à réticule et les télémètres laser.
  • Avec un réticule, il faut déterminer soi-même la distance.
  • Un télémètre laser calcule la distance en appuyant simplement sur un bouton.

Jumelles zoom

Outre les domaines d’utilisation mentionnés ci-dessus, il existe encore de nombreux autres modèles pour pratiquement tous les domaines possibles et imaginables. L’achat de jumelles ouvre presque toutes les portes. Les jumelles zoom, par exemple, sont très appréciées : elles permettent de zoomer en continu entre plusieurs grossissements (par exemple 8-16 fois). C’est très pratique pour observer une surface avec le grossissement le plus faible, puis pour zoomer de plus en plus dès que l’on aperçoit quelque chose. Il faut toutefois noter qu’avec un zoom plus important, le champ de vision se réduit et qu’il est plus difficile de rester immobile.

Ce qui les caractérise :

  • Plusieurs grossissements grâce à la fonction zoom (par ex. 8-16 fois)
  • Extrêmement pratique
  • Le champ visuel diminue avec le zoom
  • Pour les longues observations à fort grossissement, les trépieds courants sont bien adaptés.

Jumelles avec stabilisateur d’image

Pour que l’image soit absolument stable et ne bouge pas, même à très fort grossissement, il existe des jumelles avec un stabilisateur d’image. Le stabilisateur d’image permet d’observer en toute tranquillité à un grossissement de 15 fois et plus, à main levée. Canon propose ici quelques très bons modèles. En raison de la technique spéciale, les appareils de ce type ne sont toutefois pas toujours étanches et sont en outre plus chères que les modèles traditionnels,  mais elles sont incroyablement pratiques !

Voici ce qui les caractérise :

  • Très fort grossissement utilisable à main levée.
  • Pas besoin de trépied.
  • Généralement pas étanches.
  • Très cher.

Jumelles avec appareil photo

Il existe même aujourd’hui des jumelles avec appareil photo intégré. La plupart du temps, elles ne conviennent toutefois pas pour des observations complexes, mais plutôt comme petit gadget. La technique d’une telle paire est très spéciale et n’est souvent réalisable qu’avec des jumelles, c’est pourquoi il n’existe pas beaucoup de modèles de ce type. Il ne faut pas non plus être trop exigeant en matière de qualité d’image. En tout cas, ce type d’appareil est très pratique et idéal pour les activités de loisirs.

Ce qui les caractérise :

  • Peu de choix sur le marché.
  • Il ne faut pas trop attendre de la qualité d’image.
  • Très pratiques pour les loisirs.

Voici les principaux critères de test des jumelles

Lors de l’achat de jumelles, de nombreux critères d’achat différents jouent un rôle important. Afin d’avoir une vue d’ensemble claire, nous avons listé et décrit ici les principaux critères d’achat et ce qui est important à cet égard. Classés par optique ici.

  • Grossissement
  • Diamètre de l’objectif
  • Champ de vision à 1000 m
  • Poids
  • Compatibilité avec les lunettes
  • Forme de construction
  • Robustesse
  • Indice crépusculaire/intensité lumineuse
  • Traitement
  • Verre
  • Distance de mise au point

Grossissement

Le grossissement des jumelles est toujours le chiffre qui se trouve devant. Prenons par exemple la valeur 8×42 : le grossissement des jumelles est donc de 8 fois. En clair, cela signifie que les jumelles représentent l’objet à observer à une distance de 100 m, 8 fois plus près que ce que nous pouvons voir à l’œil nu. Avec un grossissement de 10 fois, l’objet sera donc à nouveau 10 fois plus proche que ce que l’on peut voir à l’œil nu.

Le grossissement est parfois l’un des critères les plus importants lors de l’achat de jumelles, car il y a là aussi des différences brutales, même s’il ne s’agit que d’un petit nombre. Les jumelles qui peuvent être utilisées de manière plus universelle ont généralement un grossissement de 8 à 10 fois. En astronomie, en revanche, on utilise des grossissements allant jusqu’à 25 fois.

Il convient de noter que plus le grossissement est important, plus le champ de vision, c’est-à-dire la zone à observer, est réduit. Lors de l’achat de jumelles, tout dépend donc de la distance à laquelle on veut observer.

Les grossissements supérieurs à 12x sont en outre difficiles à compenser à la main. Bien sûr, l’observation est encore possible, mais il faut avoir la main très ferme pour tenir l’image sans à-coups. Pour ce type de grossissement, il est possible d’utiliser des trépieds ou de miser sur des jumelles avec stabilisateur d’image, qui coûtent toutefois un peu plus cher.

Ce à quoi il faut faire attention :

  • Le grossissement est toujours le premier chiffre (p. ex. 8×42) – 8 fois.
  • Pour presque tous les domaines d’utilisation, un grossissement de 8 à 10 fois est suffisant.
  • Plus le grossissement est élevé, plus le champ de vision est petit.
  • En cas de zoom élevé, en général à partir de 12x, il est difficile de maintenir l’image immobile.

Diamètre de l’objectif

Lors de l’achat de jumelles, le diamètre de l’objectif fait également partie des critères d’achat décisifs. Le diamètre de l’objectif est toujours lié au grossissement et est toujours le chiffre qui suit le grossissement (par ex. 8×42, le diamètre de l’objectif est alors de 42 mm).

Plus le diamètre est grand, plus les jumelles captent de lumière. Par exemple, les jumelles pour la chasse ont souvent un diamètre de 56 mm afin de capter suffisamment de luminosité, même au crépuscule.

Il convient de noter que plus le diamètre de l’objectif est grand, plus les jumelles sont grandes. Si l’on souhaite acheter des appareils de petite taille, idéales pour les randonnées ou les voyages, les diamètres d’objectif d’environ 25 mm sont les plus appropriés.

Ce à quoi il faut faire attention :

Le diamètre de l’objectif est le chiffre qui suit le grossissement (p. ex. 8×42) – 42 mm.

Plus le diamètre est grand, plus elles sont lumineuses.

Plus le diamètre est grand, plus elles sont grandes et lourdes.

Champ de vision à 1000 m

Lorsque l’on parle du champ de vision d’une paire de jumelles, il s’agit de la zone allant du bord droit au bord gauche des oculaires, à une distance de 1000 m. En principe, il s’agit de la zone que l’œil peut observer pendant l’observation. Plus le champ de vision est grand, plus la surface couverte est importante.

Si l’on doit se décider à acheter des jumelles avec un grossissement de 8 ou 10 fois, le champ visuel à 1000 m joue un rôle important. Étant donné qu’avec un grossissement de 10 fois, l’objet est rapproché, le champ de vision réel est légèrement plus petit qu’avec un grossissement de 8 fois. Le champ visuel est souvent mesuré en degrés, 1 degré correspondant toujours à 17,5 m à 1000 m.

Ce à quoi il faut faire attention :

Le champ visuel est la zone de l’oculaire droit à l’oculaire gauche à une distance de 1000 m.

En règle générale, plus le grossissement est élevé, plus le champ visuel à 1000 m est petit.

Le poids

Pour beaucoup, le poids sera le point le plus important lors de l’achat de jumelles, et là encore, il existe de grandes différences. Alors qu’une petite paire de 10×25 ou même plus petite ne pèse que 200 g, une paire pour la chasse peut peser plus d’un kilo. En astronomie, il existe même des modèles qui dépassent largement les 2 kg et les jumelles universelles pèsent généralement entre 500 et 800 grammes.

Le poids a ici un impact dans deux directions. En vacances ou en randonnée, des jumelles légères sont bien plus avantageuses et agréables à transporter. Pendant la chasse ou l’observation de la nature, un bon poids est préférable pour la stabilisation, elles sont ainsi plus calmes dans la main et l’image est sans à-coups.

Il faut faire attention à cela en ce qui concerne le poids :

  • Le poids peut varier considérablement d’un domaine à l’autre, de 200 g à plus de 2 kg.
  • Les jumelles universelles pèsent généralement entre 500 et 800 g.
  • Les jumelles de chasse et d’astronomie dépassent souvent 1 à 2 kg.
  • Un poids plus élevé assure une meilleure stabilité lors de la prise en main.

Les jumelles doivent être adaptées aux porteurs de lunettes.

De nombreuses personnes parmi nous possèdent des lunettes et beaucoup d’entre elles sont absolument dépendantes de leurs lunettes. Quel est l’impact sur les jumelles ? Le port de lunettes peut-il entraîner des restrictions ? Pour les personnes portant des lunettes, deux éléments essentiels sont à prendre en compte lors de l’achat de jumelles.

D’une part, il s’agit de la distance entre l’oculaire de l’appareil et l’œil. Si l’on porte des lunettes, l’œil ne pourrait pas s’approcher suffisamment de l’oculaire et la vision à travers les jumelles serait limitée. Pour éviter cela, elles devraient avoir une distance à l’œil d’au moins 14 ou mieux 15 mm.

D’autre part, il y a les œilletons des jumelles. Les œilletons doivent pouvoir être rabattus ou réglés afin d’adapter de manière optimale la distance entre les yeux.

En règle générale, la plupart des paires possèdent également un correcteur dioptrique, le plus souvent de +/- 3 ou 4 dioptries, qui aide à compenser une déficience visuelle et peut également permettre d’observer sans lunettes.

Les porteurs de lunettes peuvent être rassurés lorsqu’ils achètent une paire, car la plupart des modèles sont aujourd’hui équipés d’œillères compatibles avec les lunettes. Néanmoins, il convient de jouer la carte de la sécurité et de rechercher les critères d’achat mentionnés dans la description.

Voici ce qu’il faut prendre en compte pour la compatibilité avec les lunettes :

  • L’écart entre les yeux doit être d’au moins 14-15 mm.
  • La plupart du temps, les œillères peuvent être rabattues ou vissées pour adapter la distance entre les yeux.
  • De nombreux modèles possèdent une compensation dioptrique de +/- 3-4 dioptries.

Design – Porro ou en toit ?

Les jumelles existent généralement en deux formes de construction différentes : Le toit ou le porro.  Les principales différences entre les deux types de construction ne résident pas seulement dans le design, mais aussi dans les prismes.

Les jumelles à prismes en toit sont plus étroites et souvent plus élégantes que les jumelles de Porro, plus larges. Les différences extérieures sont vite visibles. Les prismes en toit sont plus complexes à fabriquer et à traiter, c’est pourquoi les appareils de ce type sont parfois un peu plus chères que les modèles Porro.

Ce à quoi il faut faire attention :

  • Il existe des jumelles à prismes en toit et de type Porro.
  • Les modèles à prismes en toit sont plus étroits, les modèles Porro plus larges.

Robustesse – Étanchéité et remplissage d’azote

Si l’on souhaite acheter des jumelles pour différentes utilisations en plein air, la robustesse joue un rôle important. C’est justement lors de longues randonnées, d’observations de la nature ou de la chasse que l’on est exposé aux intempéries souvent changeantes de la nature. Presque toutes les jumelles sont certes protégées contre les projections d’eau, mais cela peut ne pas suffire pour certaines utilisations.

Si l’on se déplace dans ces conditions, il faut absolument disposer de jumelles absolument robustes. Divers modèles résistants à l’eau sous pression permettent d’y remédier, de nombreux modèles sont même complètement étanches jusqu’à 3 m pendant une durée limitée. Pour éviter que l’optique interne ne s’embue lors d’un changement de température, il suffit par exemple de remplir les jumelles d’azote.

Les caractéristiques du boîtier peuvent également être importantes. Il faut veiller à ce qu’il soit doté d’un revêtement en caoutchouc, ce qui permet non seulement de les tenir plus confortablement, mais aussi de mieux les tenir dans l’eau et de les protéger des rayures ou des chocs.

Ce à quoi il faut veiller en matière de robustesse :

  • Pour les utilisations en plein air plus difficiles, les jumelles doivent si possible être résistantes à l’eau sous pression.
  • Un remplissage d’azote empêche la formation de buée sur l’optique intérieure.
  • Un revêtement en caoutchouc offre une meilleure prise en main en cas d’humidité et protège des rayures ou des chocs.

Indice crépusculaire et intensité lumineuse

L’indice crépusculaire et l’intensité lumineuse indiquent la puissance lumineuse des jumelles et dans quelle mesure elles sont adaptées à l’observation au crépuscule. Certains animaux ne se laissent voir qu’au crépuscule et pour pouvoir tout voir en détail avec les jumelles, celles-ci doivent avoir un certain indice crépusculaire et une certaine intensité lumineuse.

L’indice crépusculaire se calcule en prenant la racine carrée du grossissement x le diamètre de l’objectif. Pour des jumelles 8×42, l’indice crépusculaire est donc toujours de 18,33, ce qui signifie qu’au crépuscule, les objets situés à une distance de 183 m sont suffisamment clairs.

L’intensité lumineuse est également une unité de mesure importante de l’appareil. Plus l’intensité lumineuse est élevée, plus elles sont adaptées à une utilisation au crépuscule. Elle se calcule tout simplement comme ça : diamètre de l’objectif : grossissement à la puissance deux. Par exemple : 8×42 : 42 : 8 = 5,25 / 5,25 x 5,25 = 27,56.

Si l’on souhaite acheter une paire pour le crépuscule, l’intensité lumineuse devrait par ailleurs être d’au moins 51, ce qui correspond à la valeur d’une jumelle 7×50. La plupart du temps, on se tourne même plutôt vers des jumelles 8×56.

Ce à quoi il faut faire attention :

  • Ces deux valeurs indiquent la performance de l’appareil au crépuscule.
  • Pour l’indice crépusculaire, décaler la coma d’un cran vers la droite pour obtenir la valeur en m à laquelle un objet serait encore bien visible au crépuscule (18,33 = 183 m).
  • L’intensité lumineuse devrait être d’au moins 51 pour les observations au crépuscule (7×50).

Traitement des lentilles

Le traitement des lentilles permet d’atténuer les reflets en déposant plusieurs couches par évaporation. Les lentilles qui ne sont pas traitées ne laissent par exemple passer que 50 à 60% de la lumière. Une paire de jumelles entièrement traitée augmente la part de lumière transmise à 70-75%. Avec un traitement spécial intégral, la part de lumière peut même atteindre 95%.

On distingue les types de traitement suivants :

  • Traitement partiel : seule la lentille extérieure de l’objectif et de l’oculaire est traitée.
  • Traitement complet : toutes les surfaces de verre sont traitées une fois.
  • Traitement multiple : comme pour le traitement complet, toutes les surfaces en verre sont traitées une fois, mais avec une couche supplémentaire sur chacune des lentilles extérieures de l’objectif et de l’oculaire.
  • Traitement multiple complet : c’est le type de traitement le plus qualitatif. Ici, toutes les surfaces en verre sont traitées au moins 3 fois.
  • Il existe également des traitements très spéciaux de fabricants haut de gamme comme Swarovski et autres.

Matériau du verre – BaK-4 ou BaK-7 ?

Le verre utilisé joue également un rôle important lors de l’achat de jumelles, car il existe ici aussi des différences de qualité. Pour des appareils de taille moyenne, la lumière doit traverser un verre pouvant atteindre 12 cm d’épaisseur, et la finition doit être parfaite pour que la lumière soit suffisamment claire. En règle générale, deux types de verres sont utilisés à cet effet.

On distingue le BaK-4 (verre de baryum) et le BK-7 (verre de bore). La différence réside dans la qualité. Les verres BK-7 sont moins chers et se retrouvent souvent dans les jumelles à petit budget. Les verres BaK-4, en revanche, offrent des images plus claires, plus contrastées et plus croustillantes.

Ce à quoi il faut faire attention :

  • La plupart du temps, on utilise des prismes BaK-4 ou BK-7.
  • Les BaK-4 offrent des images plus claires et plus contrastées.

Distance de mise au point

La distance de mise au point correspond à la distance minimale à laquelle l’objet peut être distingué avec netteté. Par exemple, si la distance de mise au point rapprochée d’une binoculaire est de 4 m, les jumelles doivent se trouver à au moins 4 m de l’objet à observer pour pouvoir le distinguer nettement.

Contrairement à l’indice crépusculaire, la zone de proximité ne peut pas être calculée simplement à l’aide de facteurs spéciaux, car elle dépend des indications fournies par le fabricant.

Guide : Questions et réponses pertinentes sur les jumelles

Que signifient les chiffres des jumelles ?
Un point important pour les jumelles sont les chiffres, qui sont souvent indiqués comme par exemple 10×25, 8×42, etc. Le chiffre avant représente toujours le facteur de grossissement et le chiffre arrière la taille du diamètre de l’objectif en millimètres. Une paire de jumelles 10×25 possède donc par exemple un grossissement de 10x et un diamètre d’objectif de 25 mm.
Qu’est-ce qui indique le grossissement ? 
Ce critère indique la taille à laquelle les choses peuvent être agrandies de loin par les jumelles. Les appareils les plus achetées ont un grossissement de 8 ou 10 fois. À une distance de 100 mètres, un objet avec un grossissement de 10 fois apparaît comme s’il n’était qu’à 10 mètres. 
Que signifie le diamètre de l’objectif ? 
Plus le diamètre de l’objectif est grand, plus les jumelles peuvent capter de lumière. Les appareils avec un diamètre d’objectif de 56 mm, par exemple, sont donc particulièrement adaptées à l’observation dans des conditions de faible luminosité, mais elles sont plus grandes et plus lourdes que des jumelles de voyage compactes avec un diamètre d’objectif de 25 mm.

Il est important de noter qu’une distance plus importante rend la stabilité plus difficile. Cela signifie qu’il est plus difficile de maintenir les jumelles en place. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser un trépied pour un grossissement de plus de 10 fois. Ou par exemple des jumelles avec stabilisation d’image.
Comment les jumelles sont-elles conçues et comment fonctionnent-elles ?
Du point de vue du principe, toutes les jumelles fonctionnent de la même manière et ce, depuis le début jusqu’à aujourd’hui pour les jumelles les plus modernes de Zeiss, Leica et autres. Chaque jumelle est constituée de 3 composants importants : Les objectifs, c’est-à-dire les lentilles avant qui sont dirigées vers l’objet. Le système de prismes, qui traite l’image capturée, et enfin les oculaires, à travers lesquels nous regardons.

Une paire de jumelles fonctionne de la manière suivante :

-Tout d’abord, les lentilles avant sont dirigées vers un objet, on appelle aussi ces lentilles l’objectif. L’objectif capte les rayons lumineux renvoyés par l’objet observé.

-Les rayons lumineux sont ensuite concentrés en un point précis, appelé point focal.

-Les rayons lumineux se croisent en ce point et créent ainsi une image qui est inversée et représentée à l’envers. Pour corriger cela, l’image doit être réfléchie.

-Le système de prismes est responsable de la réflexion, qui transmet ensuite l’image à l’oculaire dans le bon sens.

-Enfin, l’oculaire agrandit l’image et produit finalement l’image que nous voyons avec l’œil humain.

Pour mieux comprendre, cette vidéo résume très bien et de manière détaillée les informations :
Comment régler correctement les jumelles ?
Le bon réglage des jumelles est indispensable pour une observation correcte, car un mauvais réglage entraîne rapidement des images floues. En raison de cela, des maux de tête ou des symptômes de fatigue peuvent même apparaître à la longue. Nous vous montrons rapidement et simplement comment le faire correctement :

-Si l’on porte des lunettes, il faut d’abord rabattre ou tourner les œillères.

-Ensuite, adapter la largeur des oculaires aux yeux

-Faire la mise au point avec la molette jusqu’à ce que l’image soit nette

-Régler maintenant, si nécessaire, la compensation dioptrique en couvrant l’autre côté avec la main jusqu’à ce que l’image soit parfaitement nette.
Comment nettoyer et entretenir les jumelles ?
Si les lentilles sont sales et que l’on souhaite les nettoyer, il faut si possible éviter de souffler sur la lentille et de l’essuyer avec sa manche, car cela peut rapidement provoquer de fines rayures, surtout s’il s’agit de petits grains de poussière sur la lentille. Au lieu de cela, les gouttes de pluie sur la lentille peuvent être enlevées en douceur en soufflant dessus et en utilisant un chiffon en microfibres. Pour la poussière ou une petite miette, il est préférable d’utiliser un pinceau spécial pour objectif ou un soufflet pour faire partir la poussière. 
Où peut-on faire réparer les jumelles ?
Pour la réparation des jumelles, il est préférable de s’adresser au revendeur. De nombreux fabricants proposent une garantie pour leurs jumelles, si la réparation entre dans le cadre de la garantie, il y a de bonnes chances que le fabricant s’en occupe même gratuitement. Il est également possible de se rendre dans un magasin spécialisé ou de se renseigner auprès de grands vendeurs. 

Les pièces de rechange, telles que les adaptateurs de trépied, les capuchons de protection des lentilles ou les nouveaux œilletons, sont généralement disponibles en ligne pour de nombreux modèles, même pour une somme modique.
D’où viennent les grandes différences de prix des jumelles ?
Celui qui a déjà fait quelques recherches sur le grand marché des jumelles remarquera que les prix peuvent varier considérablement. Alors qu’il est possible d’acheter des appareils bon marché et utilisables pour 50 €, certains modèles atteignent des prix à quatre chiffres. À quoi cela tient-il ? Nous aimerions répondre brièvement à cette question.

Les différences résident clairement dans la qualité de la résolution et les circonstances dans lesquelles cette qualité doit être offerte. Des jumelles à 100 €, qui ne sont utilisées que de temps en temps pour des randonnées, des promenades ou des voyages, ne doivent pas nécessairement répondre aux exigences d’une utilisation optimale lors d’une chasse ou de l’observation professionnelle des oiseaux. Une paire de jumelles haut de gamme pour une utilisation professionnelle peut donc atteindre des prix à quatre chiffres.

Les chasseurs, quant à eux, ont besoin d’appareils qui fournissent les meilleurs résultats, même dans des conditions de faible luminosité. Pour y parvenir, des traitements et des optiques très spéciaux sont généralement nécessaires, ce qui se reflète finalement aussi dans le prix. Bien entendu, la robustesse joue également un rôle important. On trouve des jumelles étanches et antibuée à partir de 200 € environ.

Le prix des jumelles dépend des exigences et des besoins de chacun. Si l’on souhaite obtenir des jumelles pour quelques occasions, on s’en sort bien avec quelques centaines d’euros, voire moins ! 

Voici une liste approximative des coûts pour différents types de jumelles :

Jumelles de poche : à partir de 20 €.
Pour les randonnées : environ 100 €.
Jumelles polyvalentes : 150 – 500 €.
Jumelles haut de gamme et spéciales : 500 – 6000 €.
Où peut-on acheter des jumelles ?
Il existe différentes possibilités d’acheter des jumelles, soit dans le commerce stationnaire, soit directement en ligne, confortablement installé chez soi. Le commerce stationnaire n’offre pas toujours le plus grand choix et souvent, le spécialiste le plus proche ne se trouve même pas dans la ville locale. En ligne, il est possible d’accéder à une vaste gamme de jumelles et d’acheter le modèle le plus adapté au meilleur prix. Amazon est le meilleur choix, car ce géant du shopping propose des prix très intéressants et une livraison rapide. Une alternative serait le commerce spécialisé en ligne. 
Mais c’est justement lorsqu’on est intéressé par un modèle d’une catégorie de prix supérieure que le conseil d’un spécialiste ne devrait pas manquer. Optique-Pro est l’une des plus grandes boutiques en ligne pour les appareils optiques, comme les jumelles. Le grand avantage d’Optique-Pro est un niveau de service incroyablement élevé. Il est possible de prendre contact directement en ligne avec un expert pour obtenir des conseils détaillés. En outre, la boutique en ligne offre la garantie du meilleur prix. Si l’on voit des jumelles à un meilleur prix ailleurs, il suffit de le signaler via un formulaire et l’on obtient le modèle au même prix + le niveau de service et la sécurité de pouvoir contacter un spécialiste en cas de questions ou de problèmes.

Chez Amazon, on trouve pratiquement les meilleurs prix et beaucoup de choix.

Le magasin spécialisé Optique-Pro offre un niveau de service fabuleux.
Où peut-on acheter des jumelles d’occasion ?
Les jumelles ne doivent pas toujours être achetées directement neuves. Parfois, il peut aussi être intéressant de chercher des modèles d’occasion. Les modèles haut de gamme de Leica, Zeiss et autres ont une durée de vie extrêmement longue, pour autant qu’ils aient été bien entretenus. On peut par exemple trouver aujourd’hui des modèles haut de gamme d’autrefois à des prix intéressants, selon le type de jumelles.

Il est toutefois important d’examiner les jumelles d’occasion au préalable et de les contrôler minutieusement. Il se peut que les prismes des jumelles soient déplacés ou que le modèle présente d’autres défauts qui ne sont pas rapidement visibles au premier abord.

Qui sont les fabricants de jumelles les plus connus ?

Il existe vraiment un très grand nombre de fabricants de jumelles. Des noms légendaires dans ce secteur, qui sont surtout connus pour leurs modèles qualitatifs et leurs optiques de pointe, sont les suivants : Steiner, Zeiss, Leica, Swarovski, Nikon ou Eschenbach.

Steiner Optique :  

Steiner Optique est un fabricant allemand de jumelles, dont le siège se trouve en Bavière. Ils sont spécialisés dans les jumelles pour le domaine militaire, la chasse et le domaine maritime. Depuis 2008, Steiner fait partie du groupe d’entreprises Beretta. Selon certaines indications de Steiner, ils seraient le leader mondial en matière de jumelles professionnelles. Ils sont également le plus grand fabricant de jumelles militaires.

Selon d’autres informations, Steiner produit entre 200.000 et 250.000 jumelles par an. L’entreprise a été fondée en 1947 par Karl Steiner et est aujourd’hui, avec environ 70 pays différents, une entreprise internationale. Qui a obtenu des succès notables.

Steiner est connu pour son excellente qualité et sa précision artisanale. Karl Steiner s’est intéressé très tôt à l’invention de jumelles techniquement parfaites. Et aujourd’hui encore, les jumelles Steiner symbolisent la plus haute qualité de fabrication et l’innovation optique !

Carl Zeiss : 

La société Carl Zeiss Sports Optics GmbH a son siège à Wetzlar et fait également partie des principaux fabricants de jumelles. L’entreprise a été fondée en 1846. Zeiss n’est pas seulement connue pour ses jumelles, mais aussi pour ses lunettes de visée et ses longues-vues.

« Pour pouvoir vivre la nature, il faut prendre la nature comme modèle », tel est le principe de Zeiss, qui se retrouve dans chaque produit de Zeiss depuis plus de 165 ans.

L’entreprise travaille toujours avec passion pour établir de nouvelles normes grâce à des innovations techniques. Et c’est précisément ce qui fait la spécificité des paires de Zeiss. Devinez qui a mis sur le marché les premières jumelles à prismes en toit ? Exactement, Zeiss bien sûr ! Grâce à cette attitude, Zeiss réussit toujours à convaincre les chasseurs les plus exigeants et les passionnés de jumelles avec de nouvelles innovations. L’objectif de cette entreprise est d’offrir à tous les observateurs de la nature des aperçus toujours nouveaux et meilleurs de la belle nature.

Leica : 

Les toutes premières jumelles à prisme Leica, le Binocle 6×18, ont été proposées dès 1907. Leica est également une entreprise allemande, dont le siège se trouve à Wetzlar. L’entreprise est bien connue pour sa production d’appareils photo.

Mais pas seulement, car leurs jumelles de qualité se font également remarquer sur le marché, car elles font partie des marques leaders mondiales en matière d’appareils photo et de jumelles. Outre les jumelles binoculaires à prisme, surtout connues pour leur compacité, Leica fabrique également des longues-vues particulièrement performantes.

Les jumelles sont aujourd’hui encore constamment améliorées sur le plan mécanique et optique. Toutes les paires proposées aujourd’hui par Leica sont remplies d’azote, ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas s’embuer de l’intérieur. De plus, ils sont résistants à la pression jusqu’à une profondeur d’eau de cinq mètres.

Le revêtement en caoutchouc est indissociable du boîtier métallique grâce à un procédé de vulcanisation propre à l’entreprise. Ainsi, même des sollicitations violentes ne peuvent pas séparer les pièces. Jusqu’en 2000 environ, Leica offrait une garantie à vie sur ses verres. Aujourd’hui, ils ont toutefois réduit cette garantie à dix ans. Vous trouverez également des jumelles de Leica dans nos tests.

Nikon :

Nikon est une entreprise japonaise qui s’est fait connaître par la fabrication d’appareils photo et d’objectifs. Elle s’est ainsi fait un nom dans ce secteur. Nikon fait également partie des fabricants de jumelles les plus renommés. Aujourd’hui, Nikon compte parmi les fabricants les plus importants au monde dans le domaine de la technique photographique. 

Eschenbach Optique : 

Eschenbach est un fabricant très connu parmi les jumelles et fait également partie des leaders du marché. Eschenbach développe des paires pour les domaines d’utilisation les plus divers. L’exigence que cette entreprise pose à chacune des jumelles Eschenbach est d’associer une optique de précision à la fonctionnalité, au design et à des matériaux de qualité !

La précision est l’idée avec laquelle l’entreprise a commencé son histoire. Et c’est exactement ce principe que Eschenbach suit encore aujourd’hui, après plus de 100 ans. Les jumelles Eschenbach, connues de tous, marquent des points avant tout grâce à leur fonctionnalité grandiose, leur optique parfaite, leur design chic et de nombreux autres extras. Alors que chez d’autres fabricants, il faut payer un supplément, chez Eschenbach, tout est inclus.

Qui a inventé les jumelles ?

L'inventeur des jumelles

Johann Friedrich Voigtländer a obtenu en 1823 à Vienne ce que l’on appelle le privilège impérial pour leur fabrication. Le 9 juillet 1893, la société Carl Zeiss, qui est encore aujourd’hui un fabricant de jumelles très connu, a déposé un brevet.

Ce brevet concerne des jumelles binoculaires équipées de prismes similaires aux prismes de Porro déjà connus. M. Hensoldt und Söhne à Wetzlar a développé à partir de 1905 une lunette à prismes avec différentes nouvelles fonctions et des axes également décalés parallèlement.

Le 14 avril 1905, cette société a déposé un brevet pour une lunette à prismes « à vision droite » avec des penta prismes en toit. En 1905, M. Hensoldt und Söhne construisit la première lunette à prismes à Wetzlar. Finalement, cette entreprise a déposé un brevet le 14 avril 1905 pour des jumelles à prismes droits avec penta prisme en toit.

Aujourd’hui encore, le mot jumelles est utilisé par de nombreux fabricants pour désigner différents types de constructions. Ce terme est également utilisé dans le commerce spécialisé, mais il se limite généralement aux jumelles binoculaires à prismes. Les jumelles de théâtre, les longues-vues et d’autres types ne sont pas inclus.

À la fin du 19e siècle, certains concepteurs parlaient encore de jumelles à prismes, puis le terme de binocles a été utilisé. En revanche, il n’existe pas encore d’équivalent linguistique en anglais qui englobe le même groupe de produits que le terme allemand « Fernglas ». Le terme anglais pour les jumelles serait « binoculars » ou « binocular » télescopes pour les jumelles.

Les meilleures jumelles
Logo